+33 (0) 980 400 377

«Regarde là-bas, sous le plat-bord», « Hein ? Le plat-bord ? », « Là-bas, à tribord, sous le plat-bord, il est juste devant ce coffre de rangement du cockpit, vers la poupe. » La terminologie nautique peut souvent être difficile à comprendre pour les novices. C’est pour cela que nous vous avons résumé les termes essentiels à connaître afin de maitriser à la perfection le langage de la voile mais aussi pour impressionner vos amis ou le skipper.

Les parties du voilier

voile

 

 

Amure : Côté du bateau par lequel il reçoit le vent (“bâbord amures”, lorsque le vent vient de bâbord ; “tribord amures”, lorsque le vent vient de tribord).

Ballast : Grands réservoirs installés à fond de cale d’un navire, et pouvant se remplir d’eau pour lester le bateau. Les ballasts sont extrêmement efficaces aux petits angles de gîte

Cadène : Pièce métallique solidaire du pont du navire ou de la coque, sur laquelle sont frappés les câbles tenant le mât

Drisse : Cordage ou bout servant à hisser ou affaler une voile

Espar : Nom générique qui désigne les différents éléments du gréement comme mât, bôme, tangon etc.

Filière : Câble d’acier passant à travers les chandeliers, reliant l’arrière à l’avant du bateau et servant de garde-fou

Godille : Aviron qui se manipule depuis l’arrière du bateau, en faisant un mouvement en huit. La godille permet à un marin seul de déplacer une embarcation, même assez lourde

Hauban : Élément du gréement dormant d’un voilier, soutenant un mât latéralement et vers l’arrière

Ligne de vie : Dispositif de sécurité utilisé en voile ou lors de travaux en hauteur, permettant à l’utilisateur de s’attacher afin de se sécuriser contre les risques de chute

Prise de ris : Système permettant de réduire la surface de la grand-voile dans la brise

Quille : Partie fixe et immergée de la coque sous le bateau faisant office de dérive fixe et de contrepoids à la gîte du bateau

Rouf : Construction proéminente sur le pont d’un bateau, destinée à donner de la hauteur sous barrot ou de la protection et de la visibilité

Sous-barbe : Câble fixé sous l’extrémité du bout-dehors et qui contrebalance la tension des étais du mât

Trinquette : Voile triangulaire (d’un bateau) fixée sur un étai entre la voile d’avant et le mât de misaine ou le grand mât

Voile de quille : Partie mince et affilée de la quille partant du puit et reliant le bulbe

Winch : Treuil permettant de tirer avec force sur un bout

 

Interactions avec le voilier

voile

Affaler : Action de descendre une voile. On dit aussi “amener” une voile

Border : Ramener la voile vers l’axe du bateau en tirant sur un cordage (l’écoute)

Choquer : Éloigner la voile de l’axe du bateau en relâchant le cordage (l’écoute)

Dessaler : Chavirer avec une embarcation légère à cause d’une gîte trop importante

Empanner : Changer de direction par vent arrière

Hisser : Action de monter une voile, une charge

Louvoyer : Action de virer successivement de bord du près au près dans le but de remonter au vent

Rappel : Action pour l’équipage de se positionner du côté inverse de la gîte pour rétablir l’assiette du bateau

Se mettre à la cape : Se mettre à l’abri, face au vent ou dans une houle modéré pour effectuer des réparations ou éviter un coup de vent

Virer de bord : Tourner le bateau de façon à ce que le vent vienne sur l’autre bord. Le devant du bateau passe face au vent